Make your own free website on Tripod.com
Francis Hannaway Web Site


A Level Essay
La France : devrait elle renoncer à l'énergie nucléaire ?


Home Page

A level French Long Essay   |   A level French Short Essay   |    Map of Congo   |   Map of Montpellier   |   Montpellier   |   Arriving in Poland   |   Letter from Poland   |   Getting Home from Poland   |   Family   |   River Congo   |   Glogow Plan   |   Emprisonnée en iran   |   Montpellier (français)


cette page en francais



(Disclaimer: You should not copy an essay from someone else.
You can use this essay as an example,
to get ideas and to use the bibliography.)

La France : devrait elle renoncer à l'énergie nucléaire ?

Plan Définitif

La France Nucléaire
Combien de réacteurs et autres sites nucléaires en France

Les Déchets Radioactifs
Les Déchets à vie courte
Les Déchets HAVL

Accident Nucléaire
La possibilité d'un accident nucléaire en France.

Effet de Serre
Peut être l'énergie nucléaire est une solution à la menace du réchauffement de la planète par l'effet de serre.

Coût Réel
Le coût de l'énergie nucléaire et le coût du démantèlement des centrales sont sous évalué.

L'énergie Vert
   L'hydroélectricité
   L'énergie Eolienne

Conclusion
Le gouvernement français doit arrêter la production d'électricité à partir des centrales nucléaires.


La France Nucléaire
La France possède, aujourd'hui, cinquante-huit réacteurs nucléaires en activité sur dix-neuf sites repartis à travers toute la France. Elle possède aussi un surgénérateur en cours de révision ; un surgénérateur définitivement arrêté, deux usines de retraitement et trois usines de fabrication de combustible. En 2003 on comptait officiellement en France plus de 1100 sites renfermant des déchets nucléaires. [1]

Les Déchets Radioactifs
Tous les déchets radioactifs n'étant pas identiques ils sont classés selon deux critères en vue de leur stockage.

Les Déchets à vie courte
Il y a les déchets à vie courte, de faible et moyenne activité. Ils représentent 90% des déchets radioactives produits en France. Leur période radioactive n'excède pas trente ans. C'est-à-dire qu'au bout de 300 ans (dix périodes), ces déchets ont perdu presque toute leur activité.

Les Déchets HAVL
Il y a aussi les déchets de haute activité, vie longue - HAVL. Ce sont des déchets les plus dangereux. Ils représentent seulement 10% des déchets radioactifs produits en France. Leur décroissance radioactive s'étend sur plusieurs milliers voire centaines de milliers d'années.
Ils sont coulés dans du bitume ou du verre. Il y a plusieurs options pour ces déchets. L'une d'elles est le stockage en formation géologique profonde. []

Les autres options sont leur transformation en déchets radioactifs à vie plus courte. En attendant une décision finale, ils sont entreposés en surface.

Le plupart sont des déchets contenus dans le combustible usé issu des centrales de production d'électricité. Ces déchets ont la particularité de dégager une forte quantité de chaleur pendant plusieurs dizaines d'années.  [2] [3]

Accident Nucléaire
Peut être pense-t-on qu'un accident serait impossible en France, parce que les centrales nucléaires sont tellement sûres, cependant deux graves incidents ont eu lieu à St Laurent des Eaux, en 1969 et en 1980 et pendant la tempête de décembre 1999 on est passé très près de la catastrophe au Blayais, près de Bordeaux, quand la centrale a été envahie par les eaux alors qu'elle était coupée du réseau électrique. [4]

A cause d'une erreur humaine, négligence ou acte de terrorisme, l'inattendu peut toujours survenir. Un accident nucléaire majeur, c'est une région entière inhabitable pendant des milliers d'années et des victimes innombrables. Peut-on permettre de courir un tel risque ?


Effet de Serre
Le nucléaire ne produit pas beaucoup de gaz a effet de serre. La meilleure chose que l'on veut dire des centrales nucléaires est qu'il s'agit d'une source d'énergie propre. A quantité égale, une centrale au charbon aurait rejeté 1200 tonnes de cendres dans l'atmosphère et 105 millions de tonnes de CO2. Le programme electro-nucléaire en France a permis, en vingt ans, une réduction de 40% des émissions de CO2. [5]

On pourrait donc en conclure, d'un point de vue écologique que l'énergie nucléaire est une solution à la menace du réchauffement de la planète par l'effet de serre.

Coût Réel
Le nucléaire a la réputation d'être une énergie peu coûteuse. Mais on doit prendre en compte ses coûts cachés, qui sont payés par tous les Français. D'une part, le secteur du nucléaire est subventionné, directement ou indirectement. Notamment, il monopolise la totalité des crédits publics de recherches consacrées à l'énergie [11]. D'autre part, le coût du démantèlement des centrales a été sous évalué. [1] [6]

L'énergie Vert
Les centrales nucléaires contribuent près de 80% de la production de l'électricité en France. [3] Donc, la France est le plus nucléarisé des pays au monde. On veut demander : peut-on produire de l'électricité par d'autres moyens, l'hydroélectricité et l'énergie éolienne, par exemple ?

L'hydroélectricité
L'hydroélectricité est la production de l'électricité par la force de l'eau. Elle représente 15% de l'électricité française. EDF (électricité de France) est le premier producteur d'hydroélectricité en Europe. [14] Cette production a un coût peu élevé et reste une source d'énergie propre. [7] [13]
Le principe est simple : l'eau entraîne une turbine qui produit du courant électrique qui est ensuite distribué dans le réseau. [8]
En France, la totalité du potentiel hydraulique est déjà utilisé.  Mais c'est aussi un secteur menacé par la loi sur l'eau de 1992, qui a imposé une forte augmentation des réserves dans les barrages, et donc une baisse de la production. [9]

L'énergie Eolienne
L'énergie éolienne utilise un aérogénérateur et transforme une énergie mécanique en énergie électrique. La rotation des pales exposées fait tourner une génératrice. Le courant produit est rendu compatible avec le réseau de distribution qui le reçoit. [10]
Il s'agit d'une énergie propre et ne nécessitant pas beaucoup de moyens cependant elle n'est pas très développée en France. Marie Kock a écrit de l'énergie éolienne dans Libération comme : « un secteur en plein boom dans toute l'Europe, mais qui connaît quelques difficultés à décoller dans une France qui affiche un gros retard. » [9]

Conclusion
Il me semble que la production de l'électricité est bien organisée en France. Plusieurs arguments viennent renforcer cette idée par exemple: c'est propre et ce n'est pas cher,.
Mais, à mon avis, les meilleurs arguments contre l'énergie nucléaire doivent être le démantèlement des centrales nucléaires et le stockage de leurs déchets.  [6] [7] [] Ils sont comme une bombe à retardement laissée à nos arrière-arrière-petits-enfants. La France se trouve aujourd'hui confrontée à un nombre de réacteurs qui, au vu de leur âge ou leur état, ne sont plus exploitables. Cela me parait évident qu'on ne doit pas laisser longtemps des substances radioactives dispersées sur une multitude de sites. L'avenir est inconnu.

J'ai déjà constaté que la totalité du potentiel hydraulique est déjà utilisée et l'énergie éolienne n'est pas très développée, mais de nombreux pays utilisent des centrales thermiques au gaz, au charbon ou au fioul. Les nouvelles technologies permettent de limiter les pollutions de ce type de centrale. [] En tous cas, je pense qu'un peu de pollution maintenant est mieux que de laisser les déchets nucléaires aux générations futures.

J'en viens à conclure que le gouvernement français doit arrêter la production d'électricité à partir des centrales nucléaires et commencer une période de transition vers les énergies renouvelables en favorisant les moins polluantes et les plus efficaces.

Bibliographie

[1]    Pourquoi sortir du nucléaire ?
   http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=pourquoi&page=intro

[2]    Les déchets radioactifs
   http://www.geocities.com/serge_dell/radioactif.html

[3]    Agence National pour la Gestion des Déchets Radioactifs
   http://www.andra.fr/sommaire.php3

[4]    SCANDALES A LA CENTRALE NUCLEAIRE DE ST LAURENT-DES-EAUX
    http://www.biovert.com/presse/communiques/99-00-01/st_laurent.html

[5]    Société Française d'énergie Nucléaire
   http://www.sfen.org/fr/societe/

[6]    Démantèlement des centrales nucléaires
   http://www.amisdelaterre.org/publications/publications_6.html#introduction

[7]    La Lettre de Sea-River No. 15
   http://www.sea-river-news.com/15_2.htm

[8]    L'énergie éolienne
   La Française d'éoliennes
   http://www.francaise-d-eoliennes.com/eolien.htm

[9]    Liberation.fr
   Terre - En France, les éoliennes ne décollent pas
   Par Marie Kock
   Mardi 23 mars 2004
   http://www.liberation.fr/

[10]    Comment fonctionne une éolienne ?
   http://www.eole.org/ComFonF.htm

[11]    Energies renouvelables : des maires d'Ile-de-France mettent en cause EDF et GDF
   12 février 2004
   (Agence France Presse)
   http://www.ecoparis.org/breve.php3?id_breve=11451

[12]    Centrales nucléaires :
    Une bombe à retardement ?
   http://www.unesco.org/courier/1999_03/fr/planete/txt1.htm

[13]    Assises des Libertés Locales
   Groupement des Producteurs Autonome d'Energie hydraulique
   SIERGE SOCIAL : 66, rue La Boétie 75008 Paris
   www.gpae.com.fr

[14]     L'hydraulique
http://chezwarlockk.ifrance.com/chezwarlockk/lesenergiespropres/l'hydraulique.html


[15]    La situation des déchets radioactifs
http://www.environnement.gouv.fr/dossiers/risques/nucleaire/dechets/2k02-mission-granite-1.htm#sit


[16]    Les Réacteurs Hybrides
   http://www.sfen.org/fr/avances/dossiers/reacteurs.htm


[17]    Ministère de l'Ecologie et de Développement Durable
   Le Risque Nucléaire
http://www.environnement.gouv.fr/dossiers/risques/risques-majeurs/p57.htm















Top of page

            



What has Boko got to eat?
Visit her in Baringa (click)



A level French Long Essay   |   A level French Short Essay   |    Map of Congo   |   Map of Montpellier   |   Montpellier   |   Arriving in Poland   |   Letter from Poland   |   Getting Home from Poland   |   Family   |   River Congo   |   Glogow Plan   |   Emprisonnée en iran   |   Montpellier (français)

Copyright © 2002 and 2010 by Francis Hannaway. All rights reserved.